Trouver un stage : du CV à la lettre de motivation. De la recherche de stage à l'entretien d'embauche

Les techniques d'entretiens les plus récurrentes

Les techniques d'entretiens les plus récurrentes
- l'entretien monologue ;
- l'entretien semi-libre ;
- l'entretien dirigiste ;
- l'entretien "examen technique".

1. L'entretien monologue
Son déroulement : un véritable monologue, une sorte de one-man show dont vous êtes la vedette. La seule intervention du recruteur consiste à vous accueillir en vous disant: "Eh bien, parlez-moi de vous !"
Il s'agit de développer votre curriculum vitae et d'indiquer vos motivations pour le poste. Cette "plaidoirie" va durer environ une demi-heure. Certes, c'est particulièrement éprouvant de se trouver face à un "zombie" qui ne dit rien. Il ne vous interrompra pas une seule fois et ne vous fournira aucune information sur le poste.
Pourquoi certains adoptent-ils une telle attitude ? On peut envisager diverses hypothèses : éprouver votre assurance, procéder à une première sélection hâtive pour ne retenir dans une seconde phase que ceux qui ont eu grâce aux yeux de "l'examinateur", pour éviter d'avoir à déflorer la vraie nature du poste sans s'entourer au préalable d'un minimum de "garanties".

2. L'entretien semi-libre
De loin la technique d'entretien la plus pratiquée. Ici, chacun pose des questions et y répond. Lorsque l'on vous pose une question, vous y répondez. Mais inversement, on attend de répondre aux vôtres. Toute l'information que vous avez réunie les jours précédents va trouver ici une juste application.

3. L'entretien dirigiste
Vous êtes placé dans un carcan. Ce n'est plus vous qui menez le jeu en partie ou partiellement. On vous demande de répondre à un feu roulant de questions types. Ne cherchez pas à faire de digression car on vous ramènera très vite sur les rails. En préambule, on vous indique qu'à la fin de l'entretien on répondra à vos éventuelles questions.
Votre personnalité sera véritablement mise à nue : votre formation, vos origines sociales, votre situation de famille, vos expériences, vos distractions, vos objectifs, etc. N'appréhendez pas cette épreuve si par avance vous connaissez les questions pièges que l'on risque de vous poser.

4. L'entretien "examen technique"
On vous place en face d'une situation à laquelle vous serez confronté dans l'exercice du poste. Ainsi, on demandera à un vendeur de vendre un produit qu'il ne connaît pas forcément, de manière à juger ses qualités de conviction ; à un candidat de marketing, de définir un plan de campagne avec supports appropriés ; à un chef d'atelier, de réagir face à une panne technique donnée, etc.

2 votes. Moyenne 1.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site