Trouver un stage : du CV à la lettre de motivation. De la recherche de stage à l'entretien d'embauche

Préparez ton entretien d'embauche

1. Préparez votre entretien d'embauche !
Renseignez-vous sur le poste proposé, votre interlocuteur, l’entreprise et son secteur d’activité
Glanez le maximum d’informations possibles et préparez 4 ou 5 questions précises.
Premièrement, ces questions et votre connaissance générale de l’entreprise seront la preuve d’un travail préalable de fond et de votre motivation. Deuxièmement, vous vous sentirez plus détendu et vous serez aussi plus efficace en entretien.

Préparez votre argumentaire
Nous connaissons généralement un ou plusieurs points importants qui peuvent faire basculer une décision d’embauche. Préparez vos arguments « phares » comme le ferait un commercial, notez-les.
Sachez aussi écouter le recruteur : présentez vos arguments, mais n’insistez pas si le recruteur ne revient pas dessus. Soit vos arguments ne sont pas les plus importants pour lui – et dans ce cas essayez de détecter les éléments déterminants pour lui – soit il a compris et insister lourdement n’aurait pas un effet positif.

Anticipez les questions pièges
Vous connaissez probablement les questions pièges liés à votre CV ou au poste auquel vous postulez. Alors préparez-les. Vous trouverez sur le net, dans différents livres ou sur notre logiciel « J’envoie mon CV » les questions récurrentes, préparez-les.

Simulez l’entretien avec un ami
Les sportifs s’entraînent en vue d’une épreuve. Agissez de même, montrez l’annonce à laquelle vous avez répondu (le texte de l’annonce + votre réponse) à un ami et demandez lui de vous faire passer un entretien à blanc. L’entraînement à toujours des effets positifs, les remarques que l’on peut vous faire aussi.

La check-list Entretien
Voici les points à valider en vue de l’entretien :

L’entretien
    * Nom, prénom et fonction de votre interlocuteur
    * date et heure de l’entretien
    * dénomination et adresse de la structure
    * moyen d’accès et temps nécessaire pour se rendre au rendez-vous (pensez aux 20 minutes de battement et si vous en avez l’opportunité rendez-vous sur place quelques jours avant pour repérer les lieux)
    * durée de l’entretien

Documents
    * les documents à emporter (CV, candidature complète, texte de l’annonce, plan d’accès, agenda, bloc note et stylo, etc.)
    * éventuellement des documents à remettre

Collecte d’informations
    * site web entreprise
    * plaquette entreprise
    * site portail secteur professionnel
    * informations financières (du type societe.com, euridile, etc.)
    * articles de presse, etc.

Préparation de l’entretien
    * relecture de l’annonce et de ma candidature
    * préparation de questions sur le poste à pourvoir, sur mon interlocuteur, sur l’entreprise
    * préparation de mes arguments
    * préparation aux questions pièges

Entretien à blanc
    * si possible, entretien à blanc avec un ami

2. Les secrets d'un entretien d'embauche

Premier succès
Votre candidature a plu et vous avez passé la première phase, la plus éliminatoire : la phase écrite (candidatures spontanées et réponses aux annonces).
Dans la plupart des cas, les recruteurs reçoivent 80 à 100 candidatures pour un poste à pourvoir et ne rencontrent au final en entretien que 4 ou 5 personnes.
Il s’agit donc pour vous d’un premier succès, ne le négligez pas !

Question : Les entretiens pour lesquels vous avez été retenu se ressemblent-ils ? Pour quel type de projet professionnel avez vous obtenu un (des) entretien(s) ? Pouvez-vous en tirer des conclusions et préciser votre recherche d’emploi ?

Pour information, on cite le chiffre de 7 entretiens pour aboutir à une embauche. Conclusion, aller en entretien est extrêmement positif quelque en soit l’issue.
Quel est l’enjeu d’un entretien de recrutement ?
- Pour le recruteur : sécuriser le recrutement.
    * Un recrutement raté coûte très cher : en termes financiers bien sur, mais surtout en temps, en organisation. Parfois même cela peut mettre en péril l’entreprise. Donc, l’entretien de recrutement vise avant tout à sécuriser le recrutement.
    * Comment ? en validant l’adéquation entre votre profil et poste à pourvoir. A ce sujet, les anglo-saxons utilisent l’expression « the right man at the right place ».
    * L’idée c’est que le recruteur se dise « Avec lui (elle), je ne me trompe pas, j’ai la bonne personne pour ce poste ».
- A ce que les deux parties ne se trompent pas l’une sur l’autre.
    * Vous aussi vous ne devez pas vous tromper. Même si l’on n’en parle peu, votre souhait de travailler pour cette entreprise à ce poste compte autant pour le recruteur que la qualité de votre CV. Le recruteur veut sentir « votre motivation ».
    * Vous n’avez pas intérêt à vous engager à la légère. En posant des questions pertinentes, vous montrerez votre sérieux et votre professionnalisme.

L’entretien de recrutement est … un entretien commercial.
Il nous est à tous arrivé d’acheter un produit dont nous n’avions pas réellement besoin (tout en le sachant) parce que le commercial était « bon ».
L’entretien de recrutement c’est un peu pareil, certains savent mieux se vendre que d’autres. L’entretien de recrutement est … un entretien commercial, gardez le à l’esprit.

Petite astuce : avant de rentrer en entretien, mettez-vous dans la peau du recruteur et demandez-vous simplement quel type de personne vous aimeriez rencontrer si vous étiez le recruteur.
De quoi auriez-vous envie ? De rencontrer une personne timide, tendue, surexcitée ou quelqu’un de réfléchi, souriant, calme, intéressant ?
Faites ce petit exercice mental, vous verrez, les résultats sont surprenants.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×